Reportage – 206 Roland Garros

 

 

206 Roland Garros

1999 – 120 000 km. Demande de rénovation par sa propriétaire en vue de sa mise en vente. Travail sur 25h pour rénovation complète.

 

Arrivée de la voiture en l’état

                                      

 

Début de la rénovation : Le compartiment moteur.

Endroit le plus sale de la voiture.

                                      

 

Etape 1 : Démontage des roues.

Nettoyage des arches de roues avant et arrière.

                                      

 

Etape 2 : Les jantes.

Nettoyage de la crasse accumulée depuis 12 ans.

                                      

                                      

 

Etape 3 : Le prélavage.

Après remontage des éléments, nettoyage de la voiture et des détails (trappe à carburant, joints, sigles, calandre,…) au pinceau. 

                                                                

 

Etape 4 : Inspection de la voiture.

Etat de surface du vernis : beaucoup de défauts apparents (rayures, traces,…)

                                      

 

Etape 5 : Polissage de la voiture.

Protection et masquage de la voiture. Certains éléments sont démontés pour faciliter le passage de la machine. Les défauts sont corrigés à l’aide de différentes phases : petites retouches de peinture au pinceau et polissage à l’abrasif fort. Seulement deux passes ont été nécessaires.

                                      

 

Etape 6 : L’intérieur.

Des éléments sont démontés pour un nettoyage complet (sièges arrière, …). Lavage des sièges en cuir, des tapis et moquettes, plastiques, intérieurs de portes,…

                                      

                                      

 

Dernière étape : Les finitions extérieures.

Traitement et protection des pneus, plastiques, jantes, vitres. Passage au glaze avec une orbitale sur la carrosserie, puis deux couches de cires appliquées à la main.

                                                               

 

Résultat final :